un compteur gratuit pour votre site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 15 décembre 2006

LES CUISINES (1)

medium_mfimages.jpgDIS-MOI QUI TU HANTES....

Mr Sarkozy semble n’avoir pas beaucoup de chance dans le choix de ses “amis”. On l’a vu, lors de ses meetings, mettre au premier rang des vedettes du show-biz. Un peu à la manière de l’inénarrable Jack Lang.

Mais depuis....

• Doc Gyneco, grand maître à penser de la chanson française, “le” rappeur "branché", outre ses déclarations outrecuidantes qu’on lui connaissait déjà, vient d’être condamné à 700.000 euros d’amende pour “fraude fiscale”. Bel exemple de civisme citoyen.

• Mr Smets - alias Johnny Hallyday - vient d’annoncer qu’il va s’établir en Suisse pour mettre ses biens et ses cachets à l’abri de la rapacité fiscale des amis politiques de Mr Sarkozy. Bel exemple encore. Et pour qui lui laisse entendre que cela fait plutôt mauvais effet, il réplique "qu'il n'a rien à en f...." ! Pour le cas où on aurait pas encore compris.

• Mr Pascal Sevran, ex-intime de François Mitterrand soudain converti au sarkozisme - çà ne doit pas lui faire faire un si grand écart que çà - a exprimé son souhait que les noirs soient stérilisés. Édifiant !

Çà fait plutôt désordre dans les rangs.

Si Mr Sarkozy continue de choisir ses amis et ses soutiens comme il choisit ceux de son "fan’s club", çà promet ! Il est vrai qu’on avait déjà certains doutes. Cette fois-ci ce ne sont plus des doutes mais des faits probants.

“Dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es” (Cervantès)

medium_images.22.jpgLA CUISINE DE SÉGOLÈNE....

On en voit de belles aussi du côté de Ségolène.

Il y avait le P.S.. Mais il y avait aussi "les autres”. Et aussi une certaine hantise d’un nouveau 21 Avril. Alors, on distribue à tout va.

Jean-Pierre Chevènement, un des chantres du “non” au référendum européen, a été prié de remballer ses convictions : et je te lui donne en prime 10 circonscriptions “gagnables”, plus 6 places de suppléants.

Christiane Taubira, porte-parole du Parti Radical de Gauche, a été escamotée, elle aussi, de la course : et je te donne en cadeau d'accueil 35 circonscriptions.

Les Verts ! Ah, il ne faudrait pas non plus qu’ils viennent "gâter la sauce" par des candidatures, aussi marginales soient-elles. Alors on leur tend la perche de 25 circonscriptions s'ils rentrent dans le rang derrière la "dame aux caméras". Par ici la bonne soupe !

Et, dans les coulisses, on prépare déjà les maroquins qui, si Mme Royal venait à l’emporter, seront distribués à tous ces connaisseurs de bonne cuisine.

Voilà la nouvelle façon de faire de la politique chez les amis P.S. de Mme Royal.

No comment !

jeudi, 12 octobre 2006

QUAND L'OPINION BOUGE

medium_sriimg.jpgJ’ai le sentiment que la lecture du Paris-Match (de ce 12/10) doit avoir un goût amer pour certains grands stratèges politiques, enfoncés qu’ils sont dans leurs certitudes habituelles. Cet hebdomadaire (dont on ne peut soupçonner qu’il ait particulièrement des idées gauchisantes) fait en effet paraître un nouveau sondage des personnalités politiques. Et les résultats ont de quoi surprendre et ébranler bien des clichés établis.

Vous savez le peu de goût que j’ai - par expérience - pour les sondages et la méfiance qu’ils m’inspirent en général. J’ai déjà écrit récemment sur ce sujet une note où j’avais alors fait état d’un sondage réalisé via Internet par “Agoravox” et qui plaçait François BAYROU à des scores jamais égalés, bien devant certaines “vedettes” fort médiatiquement en vue. On s’était aussitôt gaussé sur “ces” sondages Internet, prétextant que près de ±4.000 internautes qui s’étaient exprimé ne pouvaient être représentatifs de toute la population française en âge de voter. Bref : on n’allait pas alors épiloguer sur la valeur des sondages Internet.

Cette fois-ci, (le très institutionnel) IFOP semble pourtant se rapprocher des conclusions du sondage que j’évoquais alors. Que donne en effet celui qu'il a réalisé du 5 au 8 Octobre sur un échantillon de 1007 personnes selon la méthode des quotas ?

C’est assez surprenant. Jugez-en !

Si Ségolène ROYAL devance son comparse ès-médias Nicolas SARKOZY, tous deux sont cependant en baisse : 1 point en moins encore pour Mme ROYAL et 6 en moins pour Mr SARKOZY.
Cela n’a rien de très surprenant puisque chacun d’eux, dans son propre camp, doit affronter critiques et rivalités internes : à ce train-là, s'il n’y est pas mis fin rapidement, ils seront “out” avant même le jour de l’élection. Les vieux démons suicidaires dans leur propre camp sont à l’œuvre, tant au P.S. qu’à l’UMP : on ne change pas comme çà la nature des gens.

Mais, plus surprenant encore, dans ce sondage est le score de François BAYROU : avec une nouvelle hausse de 3 points, voici que François BAYROU devance maintenant..... Nicolas SARKOZY dans le classement des personnalités politiques.
(Oui ! vous avez bien lu: BAYROU est devant SARKOZY !).
De quoi donner des cauchemars à pas mal de donneurs de leçons dont le mépris coutumier n’a d’égal que leur fatuité.

Aucune conclusion ne peut être tirée de ce cliché d’un moment. La seule qu’on puisse émettre est que ce qui était vrai encore il y a quelques semaines ne l’est plus du tout aujourd’hui. Et, vraisemblablement, ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus demain ; et encore moins dans quelques mois.

La seule certitude est que l’opinion des français bouge, les regards deviennent différents, des discours jugés hier iconoclastes deviennent aujourd’hui entendus. Les clivages d’hier ne sont plus ceux d’aujourd’hui (et ne seront vraisemblablement plus ceux de demain).

Et, dans cette affaire, le langage vrai et libre d’un BAYROU est devenu plus audible que les vieilles rengaines que nous ressassent certains autres qui ne s’aperçoivent pas que les temps changent et que le système actuel est bien en fin de règne.

14:50 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Politique, UDF

jeudi, 21 septembre 2006

LU DANS LA PRESSE...

medium_images.16.jpgL'hebdomadaire "L'EXPRESS" du 21 Septembre 2006 révéle (page 38 - Rubrique "Les Indiscrets") deux faits qui ne manquent pas de saveur.

Le premier évoque l'éventualité d'une arrivée de l'ancien patron de la rédaction du Monde - Edwy PLENEL - au journal Libération. Et on apprend que cela ne plait pas à Mr Nicolas SARKOZY qui "n'écarterait pas l'idée d'en dire un mot" à Mr Édouard de ROTHSCHILD (le nouveau propriétaire du journal). Et de préciser qu'on "craindrait", dans l'entourage du Ministre, de voir Libé transformé en un brûlot antisarkozyste. Il est vrai que Mr PLENEL est un proche de Dominique De VILLEPIN.... Dont acte.

Le second fait rapporte que Mr De VILLEPIN aurait dit en privé "partager totalement" le sentiment exprimé par François BAYROU dénonçant publiquement la mainmise sur trois des principaux médias français - "TF1", "LE FIGARO" et "LE MONDE" - de groupes industriels (BOUYGUES, DASSAULT et LAGARDÈRE) proches de Mr SARKOZY.
De là à croire que Mr De VILLEPIN votera François BAYROU aux prochaines élections présidentielles ? Les confidences de Mr De VILLEPIN ne sont pas allées jusqu'à l'affirmer. Mais qui sait ?

14:35 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : UDF, Politique

lundi, 28 août 2006

CUISINE BORDELAISE....

medium_images.15.jpgMr Alain JUPPÉ, ex-Président de l’UMP-RPR, a été un Maire de Bordeaux qui a su réveiller cette belle ville endormie et a, notamment, entrepris le grand chantier d’aménagement des quais de la Garonne. Même si les bordelais s'en sont réjouis, ils ont cependant vite constaté son caractère autoritaire.... que les français connaissaient déjà bien quand celui-ci fût Premier Ministre - de désastreuse mémoire - de Mr CHIRAC.

Condamné le 1er Décembre 2004 à 14 mois de prison (avec sursis !) et à un an d’inéligibilité (après l’affaire des “emplois fictifs” du RPR), Mr JUPPÉ a alors été contraint d’abandonner tous ses mandats, confiant alors le fauteuil de Maire à son ami et proche collaborateur - Mr Hugues MARTIN - qui a poursuivi le programme entrepris.

Même s’il était prévisible - après cette année de “pénitence" imposée par la Justice (et pendant laquelle il est allé faire un séjour au Canada) - que Mr JUPPÉ reviendrait un jour ou l’autre “aux affaires”, nul n’aurait imaginé qu’il le ferait en commettant.... un véritable déni de démocratie : sous la pression (vraisemblable) de son ami CHIRAC, la majorité de la municipalité de Bordeaux a été contrainte de démissionner (on peut deviner avec quels moyens de pression !). Et ce pour contraindre les bordelais à réélire leur conseil municipal en Octobre avec, en tête de liste.... Mr JUPPÉ. Et ce à 18 mois des prochaines élections municipales.

Ceci n’a aucun sens. Quel bénéfice vont en tirer les bordelais ? Vraisemblablement aucun ! Ce petit "tour de passe-passe” n’est qu’une manœuvre politicienne télécommandée par l’Élysée pour remettre “sur rail” un “fidèle des fidèles” de Mr CHIRAC, lequel ne supporte toujours pas qu’un certain Nicolas S.... puisse (éventuellement ?) prétendre lui succéder.

L’opposition municipale bordelaise ne désarme pas et se dit “indignée” : elle estime que Mr JUPPÉ se crée un calendrier électoral “sur mesure pour convenances personnelles”. Côté majorité, après le "garde-à-vous" imposé, la grogne monte aussi dans les rangs des démissionnaires forcés : pourquoi des élus devraient-ils démissionner et abandonner tous les dossiers en cours en plein mandat pour permettre le "plébiscite" de Mr JUPPÉ (élu, il est vrai, en 2001 au premier tour avec 50,96% des suffrages exprimés !).

Qui peut garantir que les bordelais, au moment de déposer leur bulletin dans l’urne, apprécieront ces manoeuvres politiciennes au seul service d’un protégé instrumenté par l’Élysée pour servir ses basses manœuvres.

Bordeaux est donc le nouveau champ de bataille du duel triangulaire CHIRAC-SARKO-VILLEPIN : Mr CHIRAC est bien content de glisser une “peau de banane” sous les pas de Mr SARKOSY. Et Mr SARKOSY est bien content que Mr JUPPÉ le "débarrasse" d’une (éventuelle) candidature de Mr De VILLEPIN.

Il y avait déjà eu la “magouille” des emplois fictifs du RPR. Voici donc aujourd'hui la "ratatouille bordelaise à la sauce JUPPÉ" !

À moins que tout ceci ne tourne en une "tambouille" indigeste.... que vomiront vite les électeurs, écoeurés de ces cuisines politico-politiciennes.

Décidèment, on ne changera jamais ces gens-là !

21:10 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : UDF, Politique

lundi, 03 juillet 2006

RÉPONSE de Mr Yvan LACHAUD

Suite à une note sous forme de "Lettre Ouverte" adressée le 6 Juin dernier à Mr Yvan LACHAUD, Député (UDF) du GARD, et intitulée JOURNÉE DE SOLIDARITÉ (que j'avais mise en ligne ici), vous trouverez dans les "Commentaires" suivant cette note la réponse que j'ai reçue et les explications très détaillées qui l'accompagnaient.

Je remercie vicement mon ami Yvan LACHAUD de la promptitude de sa réponse. La note donne une vue assez complète du dispositif prévu par la Loi. Il ne reste qu'à rester très vigilant sur la façon dont elle sera respectée.

François VAN DE VILLE

14:40 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Politique, UDF

RÉPONSE de Mr Gilles de ROBIEN

Suite à une note ÉCOLE de la RÉPUBLIQUE que j'ai mise en ligne ici le 12 Février dernier, Mr Yvan LACHAUD, Député (UDF) du GARD, a saisi du problème que je soulevais Mr Gilles de ROBIEN, Ministre de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Le Ministre a répondu par un courrier que vous trouverez dans les "commentaires" de ma seconde note (sur le même sujet) ÉCOLE de la RÉPUBLIQUE (suite) .

Je remercie mon ami Yvan LACHAUD pour l'attention qu'il a fait porter à ce problème, même si la réponse du Ministre ne me satisfait pas totalement et, à mes yeux, ne clôt pas le débat que j'avais ouvert.

François VAN DE VILLE

13:30 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Politique, UDF

samedi, 24 juin 2006

TRAITS DE PLUME (2)

medium_medium_medium_ecrivain.2.jpgSURPRISES

Qui m'aurait dit ?.... Qui m'aurait dit qu'en ouvrant, un certain 7 Février dernier, ce site Weblog - il y a 137 jours exactement aujourdhui - je tisserais un tel réseau de nouvelles amitiés avec tant et tant de lecteurs que je ne connaissais pas (ou si peu encore) et qui, depuis, me sont devenus familiers, voire des amis complices.

Avec maintenant exactement 100 notes et/ou billets en ligne (hors les autres liens), je viens de franchir, ce 24 Juin, le cap des 6.000 visiteurs (exactement 6.011) qui - m'est-il affirmé par mon hébergeur - ont parcouru ce jour plus de 30.000 de ces notes et/ou billets (exactement 30.007). Si je fais le calcul, j'obtiens une moyenne de 44 visiteurs par jour (avec de nombreuses pointes qui ont culminé jusque 121/jour), et une moyenne de 219 notes et/ou billets lus chaque jour (avec aussi de nombreuses pointes dont une a culminé, récemment, à 1.217 sur une même journée !).

J'observe ensuite que, les premières semaines, mes visiteurs étaient surtout des habitués du soir ou du début de nuit. Je constate, depuis, qu'ils sont désormais plus nombreux le jour que le soir, même aux heures de bureau. Ce qui tend à conclure que ce Weblog est devenu plus "institutionnel" et non plus seulement réservé aux noctambules.

Ensuite, quant à la question : "quelles notes et/ou billets sont le plus lus ?", je constate que ceux qui touchent les "faits de société" (billets, débats, vie locale) ont un taux de lecture de 59%. Mais aussi - et c'est là que ma surprise est totale - 41% ont porté leur intérêt.... sur les livres, les CD et les DVD que je mets et commente chaque semaine en ligne. Je n'imaginais pas un seul instant que ces rubriques - que je considérais comme tout-à-fait marginales - susciteraient semblable intérêt.

Puis, progressivement, nombre de responsables ou élus politiques - ayant aussi un site Weblog - m'ont fait l'amitié de créer un lien permanent avec le mien et j'observe que les échanges ou en ligne ou par courriel sont maintenant devenus riches et nombreux.

Enfin, ce site a aujourdhui gagné le droit d'être référencé non seulement sur des "moteurs de recherche" comme AltaVista, Google ou Yahoo, mais dans plusieurs annuaires de "sites politiques".

Pour finir cette énumération de "surprises", il se trouve des visiteurs/lecteurs qui, outre les très nombreuses notes - souvent de grande qualité - qu'ils mettent en ligne sur leur propre site, font aussi une sorte d'inspection des "sites politiques" et en recommandent la visite à leurs lecteurs, tout en apportant observations et critiques. C'est ainsi que, le 14 Mai dernier, j'ai eu la surprise de découvrir un (très) long papier mis en ligne à propos de mon Weblog.

Je renouvelle mes remerciements à l'auteur de ce (volumineux) papier qui a permis d'apporter à "l'amateur Web" (que je suis toujours) quelques retouches fort utiles qui ont permis de sensibles améliorations.

NOUVEAUTÉS DU SITE

Les visiteurs de ce site ont déjà pu remarquer, ces dernières semaines, l'apparition de quelques nouveautés (même si certaines ont un petit côté "gadget") : outre la météo de Nîmes et l'éphéméride du jour, vous trouvez désormais la possibilité de consulter votre horoscope personnalisé (avec affinement selon le jour et l'heure de votre naissance !). Enfin, une nouvelle horloge digitale nous donne l'heure avec une précision de 1/100.000° de seconde : utile pour ne plus jamais être en retard.

Plus sérieusement cependant, vous pouvez désormais vous inscrire gratuitement à la "newsletter" hebdomadaire qui vous permettra de recevoir sur votre mail la liste des notes et billets mis en ligne dans la semaine écoulée.

Par ailleurs, vous pouvez aussi (ré)adhérer à l'UDF en ligne avec paiement (sécurisé) par Carte Bancaire. Il suffit pour cela de remplir le formulaire qui paraîtra sur votre écran. Ceci peut vous éviter bien des pas pour trouver les formulaires papier à remplir, puis ensuite devoir les adresser. Et vous pouvez ainsi faire adhérer vos amis, vos relations ou toute votre famille. (Bienvenue à tous !)

Vous trouverez encore une nouvelle rubrique : les vidéos (ou podcasts) dont on peut observer actuellement le fort développement. Il y a notamment des vidéos de François BAYROU qui valent qu'on y consacre quelques minutes, notamment celles prises lors des "Colloques de l'UDF". Très enrichissant !

Enfin, avec la rubrique "Lu ou entendu", vous avez chaque jour une revue des meilleurs articles parus le plus récemment à propos de l'UDF ou de François BAYROU.

En conclusion, ce site appelle encore des améliorations. Mais je remercie ceux d'entre vous - passés et futurs - qui, par leurs remarques ou suggestions, m'aident à en faire un site ami et parmi vos favoris.

20:50 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (1)

vendredi, 23 juin 2006

MAJORITÉ - OPPOSITION : C'EST FINI !

.medium_images.10.jpgLe Conseil Constitutionnel, en disant NON à la modification du Règlement de l'Assemblée Nationale, a mis fin au vieux concept - devenu totalement obsolète - de "Majorité" et d'"Opposition" et a institué le droit au pluralisme dans la démocratie française.

Cette modification du Réglement - voulue par l'UMP et votée par elle le 7 Juin dernier - voulait obliger les groupes parlementaires à déclarer "par écrit" s'ils appartenaient à la majorité ou à l'opposition. Cette modification a été jugée inconstitutionnelle

Après le retournement du CSA, c'est une nouvelle très "grande victoire de l'UDF, du pluralisme et pour les droits du Parlement" (François BAYROU). Cela signifie qu'est reconnu solennellement dans la démocratie française le principe d'autonomie des partis politiques. L'UMP ne pourra plus se livrer à ses petites manoeuvres habituelles pour tenter de museler leur expression et leurs activités. Et quant au CSA, qui mesurait les temps de parole en fonction de la majorité et de l'opposition, il devra désormais le faire sur d'autres critères.

Il est maintenant clairement établi que les notions de majorité et d’opposition sont désormais sans fondement juridique : les partis politiques sont libres et indépendants et les élus ne sont soumis à aucun mandat impératif.

C'est une véritable révolution dans la vie politique française et ses institutions ; à tous les échelons.

"Plus que jamais, il faut désormais penser la politique autrement en regroupant, autour d’un projet rassembleur, tous ceux qui veulent en finir avec les vieux schémas qui affaiblissent la démocratie française" (Hervé MORIN)

11:20 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Politique, UDF

mercredi, 14 juin 2006

CONNERIE et SECTARISME

medium_liberte.jpgSous la pression vraisemblable des instances de l’UMP de plus en plus aux abois, le CSA a décidé de diviser le groupe UDF de l’Assemblée Nationale en deux parties, l’une désormais considérée comme étant “membre de l’opposition”, l’autre “membre de la majorité” ; les autres élus UDF au Sénat ou au Parlement Européen restant considérés par cet organisme comme “membres de la majorité”.

De quel droit un organisme, nommé par le pouvoir UMP en place, peut-il définir quels députés sont ou ne sont pas dans la majorité, puis accorder certains droits d’expression aux uns et en retirer aux autres ?

Faut-il rappeler à ce pouvoir UMP - devenu totalement fou - que la Constitution ne connaît dans ses textes ni majorité ni opposition ? La Constitution définit parfaitement le rôle des partis politiques, garantit leur liberté d’expression et précise que ceux-ci “se forment et exercent leur activité librement”.

Mais on sait, depuis longtemps déjà, que Mr Chirac et ses groupies se moquent de ces règles comme de leur dernière chemise : ils n’ont jamais cessé de les bafouer dès lors que cela servait leurs intérêts particuliers ou partisans.

On a aujourd’hui sous les yeux, si jamais on en doutait encore, l’illustration parfaite de ce que certains de ces gens-là - les ayatollahs de l’UMP - peuvent atteindre le degré absolu de la connerie sectaire.

Déjà, bien avant eux, le P.S. et ses alliés avaient montré le chemin. Et nul n’ignore que Mr Chirac a toujours été imprégné du radical-socialisme le plus optu. On peut constater que l’élève est resté fidèle à ses principes.

Ces gens-là sont encore plus stupides, bêtes et étroits d’esprit qu’on pouvait l’imaginer. Comme certains autres gauchistes qu'ils critiquent...., mais qu'ils singent aussi mais sans grand talent.

Il est temps que les français fassent le ménage pour ramener ces apprentis dictateurs dans le chemin du droit et des libertés.

21:50 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Politique, UDF

mardi, 06 juin 2006

JOURNÉE DE SOLIDARITÉ

LETTRE OUVERTE à Mr Yvan LACHAUD
Député UDF du GARD

À qui a profité l'argent ?

Monsieur le Député, cher ami,

La Loi L 2004-626 du 30 Juin 2004 a instauré une “Journée de Solidarité” en vue d’assurer le financement d’actions en faveur des personnes âgées.

Nous savons - et particulièrement ici à NÎMES - que la fixation autoritaire, et sans aucune concertation, du Lundi de Pentecôte comme étant ce “Jour de Solidarité” a été une lourde erreur dont les conséquences ne sont pas encore totalement effacées aujourd’hui ; même si nous savons votre active participation pour que plus de souplesse soit introduite dans son application et éviter les désastreuses retombées que cela a pu avoir sur nombre d’économies locales.

L’incohérence encore constatée ces dernières heures dans la façon dont cette Loi a été appliquée donne la plus mauvaise image qui soit quant à la capacité organisationnelle de ce Gouvernement. De plus, cela a contribué à créer les conditions d’un rejet massif de cette “Journée de Solidarité” par les contraintes ainsi imposées autoritairement alors que, par exemple, une seule journée en moins de RTT aurait suffi à éviter de tels désordres. Et pourtant tous savent combien les français ont le sens aigu de la valeur du mot “solidarité” et l’ont démontré chaque fois que nécessaire.

Lire la suite

08:35 Publié dans SOCIÉTÉ | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : Politique